Découvrez TOUS nos bébés bengal disponibles en cliquant sur la photo


 Le Glitter ou Golden Glitter chez les Brown, que porte la robe de certains Bengals est considéré comme unique dans le monde félin. La spécialiste en génétique féline Alyse Brisson pense qu'on pourrait le comparer à la brillance du Bleu Russe.
    Cette caractéristique est héritée de certaines lignées de Chat Léopard d'Asie chez qui il est exprimé à son paroxysme, puisqu'il présente chez lui une couleur cuivrée, presque rouge.
    Les Bengals qui sont dotés de cette particularité présentent un reflet de la fourrure qui la fait scintiller comme si elle était parsemée de poussière d'or pour les Brown, ou de cristal pour les Silver et les Snow, certains éleveurs parlent également pour ces dernières couleurs d'un effet nacré comme une perle fine.
    Il y aurait un effet d'augmentation du glitter grâce à l'accumulation de polygènes, c'est-à-dire que plus un chaton a, dans son pedigree, de parents porteurs de glitter, plus son glitter sera intense. Le glitter est dû à la coloration dorée ou argentée selon la robe, de la pointe du poil (tipping), par ailleurs, le poil glittered présente une structure microspique différente d'un poil normal. Examiné au microscope électronique à balayage, le poil glittered paraît plus fin qu'un poil classique, ses écailles semblent plus pointues et orientées selon une disposition longitudinale harmonieuse , à la façon d'une pointe d'asperge. Cette disposition organisée et cette forme particulière des écailles de kératine offrent de nombreuses surfaces de réfraction à la lumière, à la façon d'un diamant taillé.
De plus, il apparaît que les chats porteurs de glitter présentent, par ailleurs, une texture de robe extrêmement fine et soyeuse, ce qui est une caractéristique recherchée chez le Bengal, et précisée dans le standard. Cette particularité porte le nom de Silky : littéralement soyeux.
    Le glitter semble être apparu chez le Bengal quand Jean Mill a introduit Millwood Tory of Dehli, un chat qu'elle a récupéré au ZOO de Dehli et dont elle ignore les origines, dans son programme de sélection, car sa robe représentait tout à fait ce qu'elle souhaitait développer pour la race.
    Certains éleveurs affirment que le glitter serait hypoallergénique par rapport aux poils normaux de chats, mais aucune étude n'a été effectuée prouvant cette hypothèse.
On rapporte que les premiers juges qui ont constaté l'existence du glitter chez des Bengals les auraient disqualifiés pensant que leurs propriétaires auraient maquillé le poil pour le rendre plus brillant.
    Le standard précise que le golden glitter n'est pas indispensable, mais grandement désiré.

 

Contactez nous du lundi au samedi de 10 h à 19 h
au 06 64 82 74 46

VISITE UNIQUEMENT SUR RENDEZ-VOUS

‎Siret : 45223086500035 date de création : 01/02/2004